Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 13:09

Yoseikan Happo est le kata fondamental du Yoseikan Budo. On y trouve les mouvements ondulatoires de base qui serviront dans les autres techniques. Ci-dessous, ce kata (anciennement appelé Tanto Happo) est effectué par Mario Ambrosini.

 

 

... et quelques explications sur la logique de ce kata, par Laurent Steenis: 

 

De Tanto happo à Yoseikan happo en passant par Ni tanto happo...


Au départ il y avait un kata assez basique (venant de l'école de Minoru Mochizuki) que maître Mochizuki a fait évoluer.


La première forme (toujours appelée aujourd’hui Tanto happo) nous propose l’étude de la tenue du tanto et des différentes formes de coupes. Intéressant car les quatres premières coupes illustraient les formes de la main avant du sabre et éduquent magnifiquement celle-ci au travail qui l’attend. Les quatres suivantes correspondent à la gymnique de la main arrière du sabre.
 
La seconde forme plus évoluée « Ni tanto happo » fait intervenir un second couteau dans la main arrière, jusque-là apparemment inutile. Il en résulte un surprenant travail de "gyaku te" qui engendre les prémices d’un mouvement de hanche, d’un mouvement ondulatoire. Ici, la première coupe entraîne la seconde et les épaules ainsi que les hanches se lancent et se tirent entre elles, créant un mouvement de rotation.
La troisième forme, la plus épurée, sans armes aujourd’hui: « Yoseikan Happo ».

Il est vraiment difficile, aujourd'hui, pour les débutants de saisir le sens et la pragmatique des enchaînements de ce kata sans connaître l'histoire de son évolution.

Si aujourd’hui, autant que les autres experts, je suis convaincu que ce dernier "Yoseikan happo" est le plus riche et le plus important à maîtriser, je continue à insister sur le fait que tous nous sommes passés par ces mêmes étapes avant d’en arriver à cette conclusion :

Tanto happo puis Ni Tanto happo et enfin Yoseikan Happo.

Je préconise donc toujours de refaire passer les pratiquant par ces katas dans cet ordre afin de comprendre et d’atteindre dans le même ordre les stades de compréhension, même si la maîtrise de ces katas se fait dans l’autre sens et que effectivement c’est Yoseikan happo qu’il faut maîtriser pour premier Dan.

Logique :

  • Yoseikan Happo travail de l’ondulation/ Yang (In) Shodan.
  • Ni Tanto Happo travail de l’onde plus courte/ Ying (Yo) Nidan.
  • Tanto Happo travail de la vibration Sandan
Mentalement :
  • Comprendre (et non maîtriser) Tanto happo est plus facile pour les débutants.
  • Comprendre Ni tanto happo pour les initiés.
  • Yoseikan Happo pour les gradés.

En bref, je préconise le travail de :

  • Tanto happo (basique) de 9 à 7ème kyu,
  • Ni tanto happo de 6 à 4ème kyu,
  • Yoseikan happo de 3 à 1er kyu en vue du 1er Dan.

Source: Blog de Laurent Steenis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires