Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Biographies:

 

 

 

Maître Minoru Mochizuki

(1907 - 2003)

 

 

1907: né le 7 avril à Shizuoka, Japon.

1912: ses parents l’inscrivent dans un dojo de Judo à Tokyo.

1918: il commence l’étude du Kendo.

1924: il entre au Kendokan dojo, chez le grand Maître S. TOKU.

1926: entre au Kodokan et gagne le 1er dan de Judo en juin.

1927: gagne le 2ème dan de Judo ; participe au Kangeiko (entraînement d’hiver qui dure trente jours et se déroule dans des conditions très dures) ; participe au Shyochugeiko (entraînement d’été de même durée et de même intensité). Invité chez Maître Kyuso MIFUNE en qualité d’assistant.

 

AA - Minoru

1928: gagne le 3ème dan de Judo ; participe au Kangeiko et Shyochugeiko sans une seule journée d’absence ;

Maître Jigoro KANO l’envoie étudier le Katori Shinto Ryu (Kenjutsu, Bojutsu, Naguinata yari, Kodachi, Ryôto, Jujitsu) tandis qu’il pratique parallèlement le Iaido et le Kendo avec Maître Hakudo NAKAYAMA.

1929: participe au Kangeiko et Shyochugeiko sans une seule journée d’absence ; a l’honneur de voir sa candidature acceptée pour sa participation à un stage sous la direction de Maître Jigoro KANO ; passe avec succès l’épreuve de Katame no kata et fait une démonstration en tant qu’assistant de Me KANO devant de nombreux ambassadeurs étrangers.

1930: participe au Kangeiko sans une seule journée d’absence ; est invité à diriger en juillet/août un stage de Judo au lycée de Chiba ; envoyé par Me KANO chez Maître Morihei UESHIBA pour y étudier le Daitori aïki jujitsu et chez Maître Kooji SHIMITZU pour y étudier le Shindo muso ryu mo jotsu ; Me UESHIBA demande à Me KANO de lui envoyer Minoru MOCHIZUKI en tant qu’assistant à demeure ; participe au championnat du Japon de Judo ; enseigne l’Aïkijujitsu et l’Aïkido comme assistant de Me UESHIBA dans les écoles militaires T.A.M.

 

AA - Minoru2

1931: malade, il rentre à Shizuoka et sort de l’hôpital en novembre pour ouvrir une salle dénommée YOSEIKAN Dojo, où il enseigne le Judo, le Kobudo et l’Aïkijujitsu.

1932: enseigne à la police militaire et nationale.

1933: participe aux championnats régionaux de Judo; reçoit de Me UESHIBA le « Daito ryu aïki jujitsu okuden inka » soit la plus haute distinction, sous la forme de deux rouleaux de papier de deux mètres de long renfermant les techniques secrètes.

1935: gagne le 5ème dan de Judo.

1938: s’installe avec sa famille en Mongolie où il est nommé directeur de Lycée pour les Mongols de la ville de Paou-To en qualité de coopérant.

1940: nommé sous-préfet du département chinoisde sei-sui-ga par le gouvernement mongol.

1941: s’initie aux arts martiaux chinois.

1942: affecté dans la province de Salatchi où, en plus de sa fonction, il enseigne le Judo, l’Aïkido et le Kendo aux mongols.

1946: rentre au Japon et gagne le 6ème dan de Judo.

1950: reconstruit à Shizuoka un dojo YOSEIKAN.

1951: faisant partie de la délégation culturelle du Japon pour la réunion de l’UNESCO à Genève, son bateau arrive trop tard et il ne peut rejoindre le groupe à temps. Il démontre le Judo et l’Aïkido en Suisse, en France et en Tunisie avant de rentrer au Japon.

1953: écrit un livre sur l’Aïkido et un fascicule sur la boxe française.

1956: gagne le 5ème dan de Kendo et le 5ème dan de jodô.

1959: 7ème dan de Judo.

1960: reçoit la médaille d’argent de la ville de Paris décernée par le bureau du conseil municipal.

1971: revient en France diriger un stage d’Aïkido et de Judo.

1973: stage d’aïkido et de Judo à Saigon (Viêt-Nam).

1976: reçoit le titre d’enseignant pour haut gradés Judokas.

1977: le « Kokusai budo in » lui octroie le grade de 8ème dan de Judo hanshi et le titre de conseiller technique national.

1978: le « Kokusai budo in » le nomme 9ème dan hanshi de Jujitsu.

1979: reçoit le 10ème dan d’Aïkido des mains d’un membre de la famille impériale.

 

mochizukikatori2

1985: revient en France (à Montbrison) assister au 10ème anniversaire de la création de son fils : le YOSEIKAN BUDO et à cette occasion dirige un stage d’Aïkijujitsu (Yoseikan Aïki).

1986: de retour en France, il participe à une démonstration de ïai lors du 2ème tournoi international de YOSEIKAN BUDO à Aix en Provence.

1987: juillet: assiste à un stage international dirigé par son fils, Hiroo à Marignane, France ; assiste au 1er championnat d’Europe de YOSEIKAN BUDO en novembre, à Méru, France.

2003: décède le 30 mai 2003 à Aix en Provence où il avait souhaité terminer sa vie auprès de son fils Hiroo et de ses petits-enfants.

 

 

Maître Minoru MOCHIZUKI était :
9ème dan de Jujitsu
10ème dan d’Aïkido
8ème dan Judo hanshi (grades Kokusai)
7ème dan de Judo (grades Kodokan)
7ème dan ïai kyoshi
5ème dan Jodô
5ème dan Kendo (grades Zen nihonkendo renmei )
8ème dan Katori shinto ryu

 

Sources partielles: Stanley Pranin, Wikipedia.

 

 

Maître Hiroo Mochizuki

 

 

1936: né le 21 mars à Shizuoka, Japon.

1938: départ en Mongolie avec sa famille.

1943: commence le Kendo avec son père.

1946: rentre au Japon avec sa famille.

1950: commence le Judo et l’Aïkido avec son père.

1954: devient capitaine de Judo de son lycée.

1955: entre à la section vétérinaire de la Nihon Université et s’inscrit dans un club de Karaté Shotokan (JKA) dirigé par Maître Hyogo à Tokyo.

1957: séjourne en France pour enseigner le Karaté Shotokan chez Maître Henri Plée, par l’intermédiaire de Jim ALCHEIK; il est le premier japonais à présenter le Karaté en Europe.

 

yoseikan

1958: Maître Tetsuji MURAKAMI (Karaté Shotokan) le remplace dans ses fonctions d’enseignant; participe à la création de la Fédération Française d’Aïkido, Taï Jitsu et Kendo aux côtés de Jim ALCHEIK avec lequel il enseigne l’Aïkido et le Karaté Shotokan; participe à plusieurs démonstrations en Suisse.

1959: dirige un stage de Karaté Shotokan à Béja, Portugal.

1960: de retour au Japon, il reprend ses études de vétérinaire;; commence le Karaté Wado ryu avec Maître Shinji MICHIHARA.

1961: capitaine de faculté en Judo et vice capitaine en Karaté au club de Me MICHIHARA.
1962: reçoit son diplôme de vétérinaire.

1963: décès accidentel de Jim ALCHEIK. À la demande de l’assistant de ce dernier, Maître Alain Floquet, son père (Minoru MOCHIZUKI) l’envoie en France. De retour en France, il enseigne l’Aïkido et introduit le Karaté Wado Ryu en Europe.

1964: devient le 1er conseiller technique des sections d’Aïkido et de Karaté de la FFJDA (Fédération Française de Judo et Disciplines Assimilées) à sa création, aux côtés de Jacques Delcourt; participe à la création de la FFKAMA (Fédération Française de Karaté et Arts Martiaux Affinitaires) et de l’Union Européenne de Karaté, en 1965, dont il deviendra également le 1er conseiller technique.

1965: début de son étude sur un nouvel art martial qu’il nomme YOKEN.

1967: découverte du mouvement ondulatoire: « l’onde de choc ».

1968: naturalisé français.

1970: en hommage à son père et avec son autorisation, il appelle sa méthode: YOSEIKAN BUDO.

 

AA - MinoruEtHiroo

1975: Création de la Fédération Française de Yoseikan Budo.

1978: création du Centre International du Yoseikan Budo.

1992: reçoit de son père le titre de successeur dans tout le domaine du BUDO du dojo YOSEIKAN (cf. lettre). Il crée le Yoseikan Bajutsu; initiée en France avec le concours de figures du monde équestre telles que Jean-Yves BONNET et Jean-Charles ANDRIEUX, cette forme sportive de techniques de combat à cheval de l’École Yoseikan y est en cours de développement, ainsi qu’en Italie et en Belgique.

1997: création de la Yoseikan World Fédération (Y.W.F.) dont il est consultant.
2000: au cours du stage d’été YWF aux Saintes Maries de la mer (F/Camargue), en présence de plus de 200 personnes représentant 15 pays et 4 continents, il reçoit de son père - âgé de 93 ans - le diplôme de « Soke » écrit de sa main, par lequel ce dernier lui transmet son titre (non héréditaire).

 

AA - Hiroo

 

Maître Hiroo Mochizuki est ainsi le seul Responsable moral de l’Ecole Yoseikan au niveau mondial.

N.B.: traditionnellement, ce titre japonais confère à son détenteur la capacité de délivrer les grades de l’École en référence jusqu’au 10ème dan.

Demeurant en France, à Aix en Provence, Maître Hiroo Mochizuki est Professeur diplômé d’État, médaillé d’or Jeunesse et Sports.

 

Maître Hiroo Mochizuki est:
8ème dan d’Aïkido
8ème dan de Ju-Jitsu
7ème dan de Iaïdo
8ème dan de Karaté
3ème dan de Judo

 

Partager cette page

Repost 0
Published by